Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Perception de six parents immigrants à l’égard des difficultés langagières de leur enfant et de leur expérience de soins

 
Auteur(s) Andréanne Bergeron
France Beauregard
Volume 42
Nombre 2
Année 2018
Page(s) 145-160
Langue Français
Catégorie Article de recherche
Mots-clés Immigrants
Trouble du langage
Représentations
Perceptions
Parents
Abrégé The present study aims to understand culturally and linguistically diverse parents’ perceptions of
their child’s language disorder and the factors influencing their perceptions and parental practices.
Parents of six children that had received rehabilitation services for a language disorder participated
in the study. All of the parents grew up outside of the Province of Québec, lived in the province for 5
to 18 years, and had various first languages and cultural backgrounds. Semi-structured interviews
were conducted with the parents, and themes emerged from their interview data. Results revealed
that parents were aware of their child’s difficulties, mostly for the expressive aspect of language.
They sought out many initiatives so their children could receive speech and language pathology
services. Nonetheless, diagnoses of language disorder or language delay were hard to grasp for
parents, as were their impacts. This caused diverse emotions among parents and brought them
toward a search for meaning through their own thoughts and experiences. Their perceptions of their
child’s language disorder appeared to change throughout the interventions, but parents continued
to question themselves about how to deal with bilingualism and its impacts. The results enrich the
thinking around the delivery of services in speech-language pathology in parent–child dyads in the
context of linguistic and cultural diversity.

La présente étude vise à connaître la perception de parents immigrants vivant au Québec à l’égard
des difficultés de langage de leur enfant, en plus d’investiguer les facteurs qui influenceraient leurs
réflexions et leurs pratiques parentales. Les parents de six enfants ayant reçu des services de
réadaptation pour un retard ou un trouble du langage ont participé à l’étude. Ces parents avaient
tous grandi à l’extérieur du Québec, mais ils y vivaient depuis 5 à 18 ans. Les langues maternelles
et les origines culturelles étaient variées. Des entrevues semi-dirigées ont été réalisées avec ces
parents et des thèmes ont émergé de leur discours. Les résultats ont révélé que les parents étaient
conscients des difficultés de langage de leur enfant, surtout sur le plan expressif, et qu’ils avaient
fait plusieurs démarches pour avoir accès à des services en orthophonie. Toutefois, les parents ont
eu de la difficulté à comprendre ce à quoi référait la conclusion orthophonique de trouble ou de
retard de langage et quelles en étaient les implications. Ceci leur a fait vivre diverses émotions et les
a amenés vers une recherche de sens à travers leurs propres connaissances et expériences. Les
représentations qu’ils se sont faites des difficultés langagières paraissaient se modifier à travers la
prise en charge orthophonique. De plus, les parents continuaient d’avoir plusieurs questionnements
en lien avec le bilinguisme, et ce, même après leur suivi en orthophonie. Les résultats de cette étude
permettent ainsi d’enrichir la réflexion entourant les services offerts en orthophonie en contexte de
diversité culturelle et linguistique.
ID 1233
Lien http://cjslpa.ca/files//2018_CJSLPA_Vol_42/No_02/CJSLPA_Vol_42_No_2_2018_MS_1165.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.