Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Le projet Act Early Autism : faisabilité d’une trajectoire de soins qui vise la prise en charge précoce des enfants à risque d’avoir un trouble du spectre de l’autisme

 
Auteur(s) Robin Gaines
Yolanda Korneluk
Danielle Quigley
Abigail D. Delehanty
Laurie A. Vismara
Volume 45
Nombre 2
Année 2021
Page(s) 113-130
Langue Anglais
Catégorie Article clinique
Mots-clés Autism Spectrum Disorders
Pathway to care
Early intervention
Abrégé The Act Early Autism Project created and assessed an early pathway to care for toddlers whose
parents had informed concerns about their development. The three-step pathway included (1)
reliable education provided to the broad Ottawa community about recognizing early signs of Autism
Spectrum Disorder, (2) an invitation to a responsive two-level screening for Autism Spectrum Disorder,
and (3) the provision of an in-home parent-mediated intervention for those positively identified at
risk. This paper describes our evaluation of the pathway feasibility as 15 toddlers progressed to early
intervention within 1 year. Parents used a first level paper screening tool to report their concerns
to knowledgeable professionals about their toddlers’ development and to identify risk for Autism
Spectrum Disorder. Professionals then provided second level observational screening to obtain more
detailed information about the skills and behaviours of those toddlers identified as high risk at first
level screening. A 12-week parent-mediated intervention followed positive second level screening.
Pre- and post-standardized parent report measures revealed changes in child behaviours during and
immediately following the intervention. Autism Diagnostic Observation Schedule results following the
study supported the Act Early Autism Project pathway to care as they provided a confirming diagnosis
for all children who completed the pathway. Finally, parent perspectives of the pathway were elicited
and are discussed.

Le projet Act Early Autism a créé et évalué une trajectoire de soins qui visait la prise en charge précoce
des enfants dont les parents s’inquiétaient de leur développement. Cette trajectoire comprenait trois
étapes : (1) une distribution d’informations fiables à la population de la grande région d’Ottawa sur la façon
de reconnaître les signes précoces du trouble du spectre de l’autisme, (2) une invitation à effectuer un
test de dépistage du trouble du spectre de l’autisme réalisé en deux étapes et (3) la mise en place d’une
intervention réalisée à la maison par les parents des enfants identifiés comme étant à risque d’avoir
un trouble du spectre de l’autisme. Cet article décrit la faisabilité de cette trajectoire en examinant le
cheminement de 15 enfants lors de leur prise charge précoce qui s’est échelonnée sur un an. Les parents
ont d’abord rempli un questionnaire de dépistage visant à transmettre leurs inquiétudes concernant le
développement de leur enfant à un professionnel expérimenté et à identifier si leur enfant était à risque
d’avoir un trouble du spectre de l’autisme. Les professionnels ont ensuite effectué un dépistage en
observant les habiletés et comportements des enfants identifiés comme étant à risque d'avoir un trouble
du spectre de l’autisme dans la première étape du dépistage afin d’obtenir des informations détaillées sur
ces aspects. Ce second dépistage a été suivi d’une intervention de 12 semaines menée par les parents.
Les résultats obtenus pré- et post-intervention à des questionnaires parentaux normalisés ont révélé
des changements dans les comportements des enfants pendant et immédiatement après l’intervention.
Les résultats obtenus avec l’outil Autism Diagnostic Observation Schedule à la fin de l’étude corroborent
l’efficacité de la trajectoire de soins du projet Act Early Autism puisque tous les enfants ayant participé à
toutes les étapes de la trajectoire ont vu leur diagnostic confirmé. Enfin, les points de vue des parents sur la
trajectoire ont été recueillis et discutés.
ID 1277
Lien https://cjslpa.ca/files/2021_CJSLPA_Vol_45/No_2/CJSLPA_Vol_45_No_2_2021_1201.pdf
 

La RCOA est une revue en accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont disponibles sur Internet dès leur publication, et ce, pour tous les utilisateurs. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, rechercher ou fournir le lien vers le contenu intégral des articles, ou encore, à utiliser les articles à toutes autres fins légales.

La RCOA ne charge aucun frais pour le traitement ou la publication des manuscrits.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient les droits d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de la parution et numéro des pages), mais sans laisser entendre que OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser les documents à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.