Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Technical Aspects of a Videofluoroscopic Swallowing Study

 
Auteur(s) Melanie Peladeau-Pigeon
Catriona M. Steele
Volume 37
Nombre 3
Année 2013
Page(s) 216-226
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés
Dysphagia deglutition deglutition

Abrégé Dysphagia management has become a core area of practice for Speech-Language Pathologists (S-LPs). Videofluoroscopy is a readily available tool used to determine swallowing safety and efficiency as characterized by airway protection, penetration or aspiration and excess oral or pharyngeal residue. Performing a swallowing study successfully requires proper balance of many features. While many of the technical aspects are controlled by the radiology staff, it is important for the conducting S-LP to have a basic understanding of the technical aspects that can impact the quality and integrity of the video.

This article describes the types of fluoroscope available, factors influencing the image contrast, the creation of a contrast impregnated fluid, imaging techniques (pulsed versus continuous), imaging resolution (spatial and temporal) and safety considerations. This article hopes to clarify concepts to avoid future misuse of fluoroscopic imaging terminology as applied to a swallowing study. In addition, this article hopes to provide the foundations for S-LPs to be able to communicate effectively with the radiology staff, as the optimal videofluoroscopic exam can only be successfully obtained when both parties work together as a team.

La gestion de la dysphagie est devenue l’un des domaines centraux de la pratique en orthophonie. La vidéofluoroscopie est un outil facilement disponible utilisé pour déterminer la sécurité et l’efficience de la déglutition, caractérisée par la protection, la pénétration ou l’aspiration des voies respiratoires, et un excédent de résidu buccal ou pharyngé. Pour réussir une étude de la déglutition, il faut un juste équilibre entre divers éléments. Si une bonne part des aspects techniques sont contrôlés par le personnel de radiologie, il est important pour l’orthophoniste en charge d’avoir une compréhension de base des aspects techniques pouvant avoir un impact sur la qualité et l’intégrité de la vidéo.

Cet article décrit les types de fluoroscopes disponibles, les facteurs qui influencent le contraste de l’image, la création d’un fluide imprégné de substances à contrastes, les techniques d’imagerie (pulsée par opposition à continue), la résolution de l’imagerie (spatiale et temporelle) et les considérations de sûreté. Cet article vise à clarifier les concepts de façon à éviter une mauvaise utilisation de la terminologie de l’imagerie fluoroscopique telle qu’appliquée à l’étude de la déglutition. En plus, il couvre les notions qui permettront aux orthophonistes de communiquer efficacement avec le personnel de radiologie, parce qu’un examen vidéofluoroscopique optimal ne peut être réussi que lorsque les deux parties travaillent en équipe.
ID 1130
Lien http://cjslpa.ca/files/2013_CJSLPA_Vol_37/No_03_182-245/Pigeon_Steele_Fall_2013.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.